Bulletin électronique no 22 – avril 2018

English  –  Español

Chers collègues,

Après des mois de travail intensif, nous sommes ravis de vous retrouver pour partager nos plus récentes activités. Tel qu’annoncé plus tôt, il y a eu un déplacement au niveau de notre personnel; notre directeur à Genève a déménagé à Bangalore (Inde) et y assume le nouveau poste de directeur de la Recherche et de la Pratique. Nous avons aussi participé à des plateformes onusiennes, à des réunions stratégiques et avons offert des conférences et sessions de formation.

Veuillez jeter un coup d’œil à nos plus récentes activités.

 

62e session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU  (CSW62)


Revendications en vue de Conclusions concertées

Cette année, ARC s’est engagé bien avant la 62e session de la Commission de la condition de la femme (CSW), de concert avec d’autres ONG partenaires, pour discuter de stratégies sur la revendication concernant le texte final de CSW, appelé Conclusions concertées. Suite à l’impossibilité d’en arriver à des Conclusions concertées l’an passé, nous avons été ravis de constater l’adoption formelle d’un texte le dernier jour de la session. Il reflète un solide contenu dans plusieurs domaines tels que la participation de la société civile, les défenseurs des droits humains des femmes, l’inter-sectionnalité, la diversité, la violence et la famille.

La session CSW est un endroit où le langage OSIGECS demeure un défi; les ONG, de concert avec des États alliés, ont pris une approche différente cette année et obtenu des résultats significatifs. ARC a directement facilité l’accréditation de plusieurs organisations de par le monde et en a jumelé d’autres à des groupes capables d’accréditer des participants.

Événement connexe sur les femmes et personnes rurales LGBTI

« Principes des droits de la personne pour le traitement des femmes et personnes rurales LGBTI » fut l’événement connexe que nous avons coparrainé avec OutRight Action International et Transgender Europe (TGEU). Notre DG Kim Vance et d’autres panélistes (Cianan Russell, TGEU, Monica Tabengwa, Pan Africa ILGA, et Kimberly Zieselman, InterACT) ont parlé des Principes de Jogjakarta plus 10 et comment ils peuvent s’appliquer aux femmes et personnes rurales LBTI, particulièrement sujettes à des violations de droits humains.

Plus de renseignements et vidéo sur la conférence ici.

Communications du caucus LBTI de CSW

À titre de membre du caucus LBTI de CSW, l’agente des communications d’ARC, Mariana Winocur, a participé activement au développement d’une série de messages et de visuels pour attirer l’attention sur les droits LBTI.

Le Caucus LBTI de CSW est composé d’organisations non gouvernementales et de militantes qui travaillent à l’inclusion des droits des lesbiennes, femmes bisexuelles, transgenres et inter-sexe à la Commission de la condition de la femme de l’ONU (CSW).

Consultez le site du caucus LBTI de CSW où vous pouvez voir notre recherche, nos messages et plus encore.

Article sur l’Expert indépendant OSIG (#IESOGI)

Nous sommes ravis de partager un article d’Arvind, intitulé «The Mandate of the IE on SOGI: What has been achieved, what can we expect and how can it be useful?». L’article soutient que l’Expert indépendant doit maintenant capitaliser sur et mettre de l’avant la jurisprudence qui a été développée par les Procédures spéciales et le processus des PJ plus 10. L’Expert indépendant devrait stimuler un nouveau raisonnement sur les questions LGBTI, qui peut ensuite contribuer au développement de la jurisprudence.

Lire l’article ici.

PJ plus 10

Les 30-31 mars, Arvind Narrain a travaillé avec Sangama pour offrir aux militants LGBT basés dans le sud de l’Inde (Karnataka) une session de formation sur les Principes de Jogjakarta et le cadre des Principes de Jogjakarta plus 10, de même que sur comment ils s’inscrivent dans le cadre constitutionnel. L’idée derrière ces deux jours de formation consistait à outiller les militants sur la terminologie des droits de la personne émanant de la Constitution indienne et des PJ / PJ plus 10 en vue de faire avancer leur revendication.

Le 7 mars, en partenariat avec OutRight Action International, GATE, PNUD, UNFPA et ONU Femmes, ARC a organisé un séminaire/webnaire pour le personnel d’organismes onusiens sur le cadre des nouveaux PJ+10 et sur comment les instances onusiennes peuvent donner suite aux recommandations. La DG d’ARC, Kim Vance, fut une des panélistes et elle a décrit la démarche entourant l’ébauche des nouveaux principes et les valeurs sous-jacentes à la fois dans le processus des PJ et des PJ+10.

ARC a aussi pu travailler avec le gouvernement du Canada pour inscrire à l’ordre du jour une brève séance sur les PJ+10 avec les États membres de la Coalition pour les droits égaux durant leur réunion à Washington le 26 mars.


Déclaration sur l’EPU de l’Inde

Nous avons été ravis d’apprendre que les organismes LGBT ayant fait conjointement une déclaration lors de l’EPU de l’Inde considéraient que la nature inter-sectionnelle de la déclaration leur a permis de la faire largement circuler et, ainsi, d’éduquer les groupes pour les droits de la personne sur le fait que les groupes LGBT sont aussi affectés et préoccupés par des questions plus large de droits humains, notamment la montée de l’intolérance en Inde.

Vous pouvez lire la déclaration ici.


Rôle de l’Inde au CDH

Un article d’Arvind Narrain, intitulé «India’s role in the Human Rights Council: Is there a constitutional vision in its foreign policy?» fut publié dans Indian Journal of Constitutional Law. L’article cherche à « comprendre la nature des interventions de l’Inde au Conseil des droits de l’homme, allant des droits civils et politiques aux droits socioéconomiques en passant par des résolutions propres au pays et des questions émergeantes comme l’orientation sexuelle et l’identité de genre ».

En général, l’intervention de l’Inde au Conseil des droits de l’homme reflète un pays ne croyant pas que les valeurs constitutionnelles qui gouvernent le pays à l’interne méritent d’être promues au niveau international.

Vous pouvez lire l’article ici.


Transformer – 2e Conférence internationale sur les droits transgenres et la loi

C’est à Bangalore, en Inde, que s’est tenue «Transform – 2nd International Conference on Transgender Rights and the Law», les 14 et 15 avril. Arvind Narrain a présenté un document qui analysait le jugement de la Cour suprême sur les droits transgenres, NALSA c. UOI, dans une perspectives inter-sectionnelle, s’arrêtant particulièrement aux connexions entre une caste et l’identité et l’expression de genre.

Le document a aussi examiné comment le langage du jugement était dicté par les Principes de Jogjakarta (notamment le Principe 3 sur Le droit à la reconnaissance devant la loi) et comment les PJ plus 10 peuvent jouer un rôle dans le développement d’une jurisprudence transgenre en Inde.

Coalition pour les droits égaux

ARC continue à s’engager profondément dans le travail de la Coalition pour les droits égaux (CDE), participant régulièrement à des réunions, étant un membre du Groupe thématique sur les lois et politiques nationales, et siégeant au comité de sélection et de planification pour la conférence de la CDE à Vancouver en août 2018. Vous avez jusqu’au 9 mai pour déposer votre demande d’organisme de la société civile ici.

Nous faisons aussi partie d’une coalition de groupes qui interagit régulièrement avec Affaires mondiales Canada pour la coprésidence de la CDE et plus globalement pour les questions de politiques étrangères. Ce travail s’imbrique avec le rôle d’ARC au sein de du Comité national de coordination pour l’Initiative Dignity.


Formation avec Affaires mondiales Canada

Au moment où le Canada est sous les feux de la rampe pour faire preuve de leadership sur les questions LGBTI, nous avons été ravis d’accepter une invitation du personnel d’Affaires mondiales Canada, à Ottawa en mars, pour développer et livrer un module sur le contexte LGBTI au niveau international. Le module est axé sur un survol de l’état actuel des développements à l’ONU, sur les Principes de Jogjakarta + 10 (un cadre de référence pour les obligations et le travail concernant OSIGECS), et sur d’importantes données pouvant renseigner le Canada sur son rôle globalement.

Avis de relocalisation

Après avoir évalué nos réalisations à travers les mécanismes de base à Genève – travail de collaborations avec les régions de par le monde et expansion des organismes de droits de l’homme dans les domaines de l’OSIGECS –, nous avons décidé de relocaliser notre bureau de Genève et aller de l’avant.

Depuis la fin de février, notre directeur de Genève, Arvind Narrain, remplit le nouveau poste de directeur de la Recherche et de la Pratique, et est déménagé à Bangalore (Inde), où il continue d’être un membre vital de notre équipe.

Nous sommes honorés d’avoir appuyé et contribué à la croissance et à l’expansion de plusieurs façons en tant que premier groupe œuvrant sur ces dossiers à avoir eu une présence continue à Genève.
Nous continuerons à offrir des formations régionales, à développer des outils pratiques, à appuyer divers mécanismes pour le changement, tout en maintenant de fortes recherches et analyses.


Regard vers l’avenir

PAN Africa ILGA

La directrice générale Kim Vance se rendra au Botswana à la fin de mai pour la conférence régionale de PAN Africa ILGA. ARC et ses partenaires COC, PAI et ILGA organisent une pré-conférence d’un jour et demi pour évaluer l’interaction des organismes de la société civile avec les mécanismes de l’ONU. ARC et PAI co-organisent aussi un lancement africain des PJ+10 avec l’Expert indépendant de l’ONU sur l’OSIG, Victor Madrigal Borloz, espérant y dévoiler la version française.

Nouvelle anthologie

Une nouvelle anthologie du Consortium des droits de l’homme (School of Advanced Study), à Londres, s’intitule «Envisioning Global LGBT Human Rights: (Neo)colonialism, Neoliberalism, Resistance and Hope» et sera lancée en juin. Arvind Narrain et Kim Vance signent des chapitres dans ce livre.

Conférence Asie-Pacifique aux îles Fidji

La 2e Conférence du Pacifique sur les droits de l’homme se tiendra du 28 mai au 1er juin 2018, sous le thème «My Voyage One Ocean Our Journey: Pacific LGBTQI Roadmap to 2030». Arvind Narrain y participera.

CDH38

La directrice générale Kim Vance sera à Genève en juin pour la session du Conseil des droits de l’homme et assistera à la présentation du second rapport de l’Expert indépendant de l’ONU sur l’OSIG (le premier du nouveau titulaire, Victor Madrigal Borloz).

Conférence internationale sur le sida

ARC travaille avec un organisme partenaire (MSMGF) pour offrir un atelier, lors de la Conférence internationale sur le sida, qui portera sur le développement des aptitudes et s’intitulera « Utiliser la loi internationale sur les droits de l’homme et les mécanismes des Nations Unies pour solidifier les droits des populations touchées par le VIH/sida » La Conférence se déroulera à Amsterdam, Pays-Bas, du 23 au 27 juillet.

 


Other editions of the ARC E-bulletin

21. December 201720. August 2017 I 19. April 2017 I 18. January 2017 I 17. September 2016 16. April 2016 I 15. October 2015 I 14. April 2015 I 13. January 2015  I 12. September 2014  I 11. June 2014  I 10. February 2014  I 9. November 2013  I 8. July 2013  I 7. December 2012  I 6. September 2012  I 5. March 2012  I 4. October 2011  I 3. July 2011  I 2. April 2011  I 1. January 2011