Bonnes pratiques concernant le respect des droits OSIG

L’essence des droits de l’homme est d’attirer l’attention sur les violations qui ont été commises et ainsi déclencher une action de la part des autorités étatiques. Cependant, il est aussi possible d’attirer l’attention sur les bonnes pratiques et générer une opinion publique positive au sujet de ces pratiques. C’est dans ce sens que l’item 10 (« assistance technique et renforcement des capacités ») a été utilisé par ILGA pour avancer des pratiques positives concernant les questions OSIG.

L’Association internationale lesbienne et gay (ILGA) a souhaité partager juste quelques bonnes pratiques et changements positifs qu’on voit dans toutes les régions. Au Cambodge, le ministère de l’Information travaille avec des groupes de droits LGBT pour créer une émission régulière de radio qui discute des questions LGBT, en vue de rendre la société plus accueillante. En Bolivie, le gouvernement appuie une nouvelle campagne vidéo visant à accroître le respect des personnes aînées LGBT, qui figurent parmi les groupes les plus discriminés de la société bolivienne. Au Costa Rica, le projet Caia de Herramientas a été lancé pour promouvoir une sensibilisation et partager de bonnes pratiques concernant l’inclusion des gens LGBT dans le milieu du travail. ILGA a salué la décision historique au Botswana, où la Cour d’appel a maintenu le droit à la liberté d’expression et d’association dans le cas de l’ONG « Lesbians, Gays and Bisexuals of Botswana » (LEGABIBO), ordonnant au ministère concerné de les enregistrer. Est aussi bienvenue la décision d’une cour tunisienne en février, statuant qu’une ONG locale travaillant sur des questions LGBT pouvait reprendre ses activités. Il y a eu des progrès aux îles Seychelles où le conseil des ministres a récemment proposé à l’assemblée nationale d’abroger la loi criminalisant les relations de même sexe. Et en Norvège, le ministère de la Santé a publié une proposition qui permettrait aux individus d’autodéterminer leur genre sans avoir à subir n’importe quelles exigences obligatoires comme la stérilisation.

Introduction
Segment de haut niveau
Rapporteur spécial sur la torture
Intersectionnalités de l’oppression: les questions OSIG dans le monde des  Procédures spéciales

Rapporteur spécial sur le droit à un logement convenable

Rapporteur spécial sur les défenseurs de droits de l’homme

Rapporteurs spéciaux sur les droits de réunion pacifique et d’association, et sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires

Rapporteur spécial sur la liberté de religion

Rapporteur spécial sur les droits culturels

La protection de la famille

La situation des droits de l’homme dans des pays spécifiques

Commission d’enquête en Syrie

Rapporteur spécial sur les droits de l’homme en Iran

Contextes de d’autres pays

Rapport annuel du Haut-Commissaire des droits de l’homme

Débat général sur la mise en œuvre de la Déclaration de Vienne et du Programme d’action

Panel de discussions

Les droits de l’homme et le VIH/sida

Les droits de l’homme dans le courant

Le 50e anniversaire des deux pactes des droits de l’homme

Bonnes pratiques concernant le respect des droits OSIG

Approfondir l’intersectionnalité : deux résolutions controversées au 31 CDH

Résolution sur les défenseurs des droits de l’homme

Résolutions sur les Territoires palestiniens occupés

Examen périodique universel : rapports des résultats

Rapport en PDF

Pour de plus amples renseignements sur CDH31 :

Arvind Narrain | directeur à Genève | arvind@arc-international.net

Kim Vance | directrice générale | kim@arc-international.net

http://arc-international.net/global-advocacy/human-rights-council/report-on-the-31st-session-of-the-human-rights-council/

Tous les documents cites dans ce rapport sont disponibles à :

http://www.ohchr.org/EN/HRBodies/HRC/RegularSessions/Session31/Pages/31RegularSession.aspx